Blog

Vignette de Les filles et les maths

Les filles et les maths

Dans les pays de l'OCDE, les filles réussissent en moyenne moins bien que les garçons en maths et elles expriment une plus grande anxiété vis-à-vis de cette matière. 
Les stéréotypes ont la vie dure et la croyance selon laquelle les femmes seraient moins compétentes que les hommes en mathématiques a des conséquences directes sur l'expérience des filles dans ce domaine. Elles ont plus l'habitude de sous-estimer leur niveau. Or les élèves ayant une faible croyance en leurs capacités sont moins engagés dans la tâche, persévèrent moins face aux difficultés et réussissent finalement moins bien que ceux qui ne doutent pas de leurs compétences.
Vignette de Compter sur ses doigts

Compter sur ses doigts

On associe encore trop souvent le fait de compter sur ses doigts à un niveau médiocre en mathématiques. Les enfants qui compteraient sur leurs doigts seraient ceux qui n’arriveraient pas à compter de tête et donc ceux qui rencontreraient le plus de difficultés.

Or les études psychologiques et neuroscientifiques démontrent aujourd’hui que les élèves apprennent plus facilement les mathématiques lorsque le corps participe à cet apprentissage.

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages