Le plaisir de comprendre

Cartonner en maths grâce à la pensée visuelle

Le grand oral du bac

Le grand oral cf34b
L’épreuve du Grand Oral est une nouveauté majeure de la réforme du Bac 2021 et fait partie des épreuves finales du mois de juin (avec la philo).

Le Grand Oral concerne les élèves en voie générale et technologique.
Il est lié aux deux spécialités suivies en Terminale.

Compétences attendues


Les candidats sont évalués sur : 
  • les connaissances théoriques dans les spécialités
  • la qualité de la prise de parole en public. 

Et plus précisément sur les critères suivants : 

Competences Grand Oral

En maths...

pexels jeswin thomas 3781338

Pour choisir son sujet lié à la spécialité MATHS, plusieurs points de départ sont possibles : 

   * Une notion précise du programme de maths, un point historique, une démonstration...
Ex : la controverse entre Leibniz et Newton, les équations différentielles, qu'est-ce qu'une croissance exponentielle ?...

  * le lien avec une autre spécialité  (et avec votre projet d'orientation éventuellement) : 

  • Maths et Finance -->  par exemple, faut-il acheter ou louer son appartement ? (modélisation et étude d'une situation avec des suites)
  • Maths et Biologie --> Comment tester l'efficacité d'un médicament ? (dérivée, primitive)
  • Maths et Musique, Maths et Philosophie (notion de l'infini, absurde...)
Autres questions possibles :
  • Faut-il croire aux sondages ? ou En quoi les mathématiques nous servent-elles pour faire des sondages ? 
  • D'où vient le symbole infini ? 
  • Quelle est la théorie mathématique de la musique ?
  • Comment interpréter un test médical ? 
  • Peut-on gagner à la roulette ? 
  • Qu’est-ce qu’un dé équilibré ? Comment piper un dé ? 
  • Pourquoi apprendre à calculer des probabilités alors que l'on peut faire des estimations à l'aide d'outils numériques ? En quoi les probabilités peuvent-elles m'aider à prendre du recul sur les événements catastrophiques ? 
  • Pourquoi les équations différentielles ? Peut-on modéliser toute évolution de population par une équation différentielle ?
  • Qu’est-ce qu’une croissance exponentielle ? Qui a inventé les logarithmes ? 
  • Comment calculer π à un milliard de décimales ? Où se trouve π dans les carrés ? 
  • Qui a inventé la récurrence? 
  • Comment les mots des mathématiques voyagent-ils ? 
  • Mettre la Terre à plat ?
  • Quel est le nombre de solutions d'une équation polynomiale de degré 3 ? 
  • Quelle est la forme de la trajectoire suivie par une sonde envoyée sur Mars ?
Source : https://eduscol.education.fr/1723/programmes-et-ressources-en-mathematiques-voie-gt

Utilisation de l'écrit ?

pexels andrea piacquadio v2
Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels
La première partie de l'épreuve consiste donc à présenter son sujet durant 5 minutes :
debout et sans note.
Aucun support n'est autorisé pour cette présentation : ni tableau, ni ordinateur.

Cette contrainte n'est pas sans poser problème pour les exposés scientifiques.
La pensée mathématique est abstraite par nature et il est bien plus aisé d'exposer son raisonnement en s'appuyant sur le langage mathématique, en écrivant des formules, en réalisant un schéma voire en déroulant un programme informatique.

Exercice d'autant plus difficile qu'un membre du jury est un professeur non expert en la matière. Il est donc demander de vulgariser un sujet sans l'aide d'aucun support et en utilisant un langage clair et accessible. La volonté de ne pas transformer ce Grand Oral en épreuve écrite se comprend mais, comme toujours, un peu de souplesse et d'adaptation en fonction des disciplines seraient les bienvenues !

Concrètement, sachant que l'utilisation du tableau est autorisé pour la deuxième partie de l'oral, vous pouvez : 

==> rester vague sur les résultats et sur les explications purement mathématiques lors de votre exposé et vous pourrez ainsi répondre aux questions posées sur ces points lors de la deuxième partie en vous aidant d'un tableau.

A retenir

La réussite de cet exercice de Grand Oral repose avant tout sur la PREPARATION : 

Préparation du sujet
   * sujet cohérent avec le choix de vos spécialités et avec votre projet d'orientation. Et bien sûr, choisissez un thème qui vous intéresse !

   * bonne maitrise des connaissances liées à ce sujet : si vous avez bien travaillé et approfondi le sujet, cela se ressentira.

   * bien préparer le plan : ce qui est recherché, c'est avant tout une STRUCTURE CLAIRE.

S'entrainer à l'oral : devant des proches, en s'enregistrant... Ce n'est pas un exercice facile mais il devient moins stressant avec de la pratique.
Entrainez-vous aussi devant un proche qui ne connait rien au sujet que vous allez présenter : cela vous permet de tester la clarté de votre propos.
Il faut viser une dizaine de répétitions dans les conditions de l'examen, tout en variant les publics, cela permet de progresser très vite. 
Cyril Delhay, professeur d'art oratoire à Sciences Po
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le plaisir de comprendre

Cartonner en maths grâce à la pensée visuelle